Banque

Comment vérifier un chèque de banque ?

vérifier un chèque de banque

Même si « confiance » s’avère être un vocable qui n’a aucun secret pour vous, sachez que dans l’univers de la banque, le maître-mot reste la « sécurité ». À cet effet, le chèque de banque fait partie des moyens de paiement les plus sollicités lors des diverses transactions pouvant avoir lieu.

Comme on n’est point à l’abri des diverses malversations humaines sous toutes ses formes, il y a lieu de prendre des dispositions adéquates. Ainsi, il est crucial de connaître les bons réflexes à adopter pour statuer l’authenticité ou non d’un chèque de banque. C’est ce que nous soulèverons dans cet article.

L’essentiel à connaître d’un chèque de banque

Une nuance, voire une différence est à souligner lorsqu’il s’agit de faire la distinction entre un chèque bancaire traditionnel et un chèque de banque. En effet, ce dernier est remis uniquement par la banque suite à une demande de son client.

Il s’agit d’une alternative sollicitée, le plus souvent, lors des différentes opérations d’envergure, à l’instar d’une vente de véhicule. En ce sens, l’un des avantages primaires d’un chèque de banque est la sécurisation transactionnelle s’effectuant entre deux personnes.

Il permet au vendeur de s’assurer de la disponibilité du montant convenu à l’endroit de l’acheteur. Pour ce faire, il y a lieu de cerner concrètement cette assertion en comprenant les mécanismes d’une telle opération.

Avant de comprendre les implications du comment vérifier un chèque de banque, il faut se familiariser aux procédures issues du circuit bancaire s’y rattachant.

  • Il appartient à l’acheteur de communiquer à sa banque les circonstances de sa demande,
  • La banque se chargera, par la suite, d’émettre un chèque de banque à l’ordre du destinataire (vendeur) avec la somme exacte,
  • Ce montant sera ainsi débité du compte du demandeur (acheteur),
  • Ce dernier fera part au vendeur de ce chèque, et il pourra l’encaisser en toute quiétude.

En effet, cette preuve de fonds suffisants, c’est ce qu’un chèque bancaire classique ne pourra pas fournir au vendeur.

Les démarches à respecter pour vérifier un chèque de banque

Nonobstant les garanties sécuritaires et les autres intérêts que véhicule un chèque de banque, ce ne sont certainement pas les falsifications qui manquent. Oui, il peut bien être utilisé frauduleusement ! Pour pallier ce problème, 3 étapes sont de mises.

Scrutez les mentions qui figurent sur le chèque de banque

Bien avant tout, il vous faut regarder les mentions obligatoires d’un chèque de banque y figurent. Tâchez d’attirer votre attention sur :

  • Le nom et les coordonnées de la banque qui a transmis le chèque,
  • L’adresse, le nom, le numéro de compte de l’acheteur,
  • L’endroit où a lieu le paiement avec l’inscription : « payable en France »,
  • Le lieu et la date de son émission,
  • La ligne magnétique localisée en bas du chèque (associant chiffres et lettres).

 À cela s’ajoutent les restrictions : sur son format (devant être 17,5 x 8 cm), la police d’écriture utilisée…

Vérifiez attentivement la présence du filigrane

Étant un élément difficilement copiable, un filigrane devrait être visible à l’œil nu au dos du chèque. Il suffit d’un peu de lumière pour le reconnaître, d’autant plus que la mention « chèque de banque » devrait y figurer en relief.

Appelez la banque émettrice du chèque de banque

Comme il s’agit d’une affaire tripartite (acheteur, vendeur, banque), n’omettez surtout pas d’appeler la banque, vu que l’objectif est d’avoir la certitude de l’authenticité du chèque de banque.