Assurance

Quelles sont les législations qui encadrent un jeune conducteur ?

Quelles sont les législations qui encadrent un jeune conducteur

Pour une grande majorité d’enseignes d’assurance, un jeune conducteur est considéré comme un profil à risque. Ainsi, il doit être très prudent dans le choix de sa première voiture. Pour un assureur, la prime d’assurance sera déterminée en fonction du nombre de chevaux fiscaux de la voiture. Plus ce nombre est conséquent, plus la prime sera alors élevée. Pour un jeune conducteur, est-ce qu’il existe une limite de chevaux pour un jeune détenteur de permis ? Tentatives de réponses.

Un jeune conducteur est-il tenu de respecter un nombre de chevaux précis pour sa première voiture ?

Juridiquement, aucune loi ne stipule cela. Alors, combien de chevaux maximum pour un jeune conducteur ?  À ce sujet, aucune limite n’est inscrite dans le code des assurances. Mais, en pratique et pour la plupart des enseignes d’assurances, la limite est de 6CV. Pourtant, dépendant des enseignes, la puissance réelle en chevaux DIN peut aussi servir de valeurs étalons.

Quand il est question de puissance fiscale, il est aussi question de puissance administrative qui correspond aussi bien à l’émission de Co² qu’à la puissance du moteur. Si l’on tient compte uniquement de ces deux paramètres, il est alors plus intéressant d’assurer une voiture électrique.

Pourquoi le nombre de chevaux impacte-t-il la prime d’assurance ?

Plus la voiture est puissante, plus elle sera chère à assurer. Pourquoi ? Les raisons peuvent être nombreuses, mais on retiendra particulièrement :

  • Un risque d’accident plus conséquent : plus de puissance équivaut à des vitesses plus élevées sur les routes,
  • Un véhicule puissant est très polluant,
  • Un véhicule puissant coute cher en entretien et les pièces sont plus chères à obtenir

Pour un jeune conducteur, les assurances seront plus élevées quand la puissance de la voiture dépasse les 8 CV. À ce stade la voiture fera partie de la catégorie des voitures puissantes.

Quand on est jeune conducteur, comment choisir sa voiture ?

Une assurance auto pour un jeune conducteur c’est un paramètre important à ne pas négliger. Quand on est jeune, une assurance c’est déjà un investissement conséquent. Ainsi, le choix de sa première voiture doit être avisé. Quand on veut avoir la meilleure assurance pour sa voiture :

  • Choisir une voiture qui ne dépasse pas les 6 CV max, dans l’idéal une voiture de 5 CV fera parfaitement l’affaire,
  • En matière de puissance réelle, une voiture de 85/90cv DIN est conseillée,
  • Choisir une voiture d’occasion est un excellent choix. Effectivement, une voiture vieille de 5 ans et qui a fait ses preuves en matière de sécurité vous permettra de décrocher une assurance plus facilement,
  • Si c’est votre toute première voiture, choisir une assurance au tiers est judicieux. C’est abordable même si les couvertures qu’elle apporte sont assez limitées.

Quid de la moto ?

Pour un deux roues, la situation est un peu différente. Effectivement, depuis 2016, le jeune conducteur doit obtenir le permis A2 avant d’avoir accès au permis A. Pour pouvoir conduire une grosse cylindrée, le conducteur devra d’abord prendre une moto de 47,5 ch durant les deux années du permis A2.